Choisissez-vous de donner votre pouvoir aux attentes en affaires?

À travers ses articles, Hélène nous livre en toute authenticité l’essence de ce nouveau paradigme qui est en train de transmuter complètement le monde des affaires… Par son partage d’expériences, de réflexions et d’exercices, Hélène offre aux entrepreneurs des choix différents quant à des éléments concrets à mettre en pratique pour favoriser une expansion perpétuelle dans leur vie professionnelle et personnelle.

Clarté+ Fluidité et Simplicité = Efficacité.

Se fixer des objectifs, visualiser, anticiper et se projeter sont certes des actions porteuses de résultats. C’est bien souvent vrai. Nous mettons alors à contribution notre tête et notre savoir avant tout. C’est bien souvent directement en lien avec nos croyances, nos expériences passées et nos filtres de la réalité.


Les scénarios que nous nous créons, nos idéaux, nos rêves proviennent de ce que nous connaissons et croyons possible. Inévitablement, cela génère des attentes de résultats, qu’elles soient financières, relationnelles ou autres.

Par exemple, si l’on fixe l’objectif d’accroître nos ventes de 10%, on peut peut-être se créer une attente de X milliers de dollars de profit de plus. Qu’arrive-t-il lorsque le 10% est atteint ? En voulez-vous PLUS ? Ressentez-vous que l’objectif initial n’était pas assez élevé ? Avez-vous le sentiment d’avoir « manqué » une ou des opportunités ? Cherchez-vous à vous comparer ? Êtes-vous rempli(e) de joie et débordant(e) de gratitude ?

Qu’arrive-t-il maintenant si l’objectif n’est pas atteint ? Est-ce que c’est la recherche d’un coupable qui débute, ainsi que du blâme vers les autres ou vers soi ? Portez-vous la « non-atteinte » des résultats sur vos épaules ? Avez-vous la perception que vous n’avez pas travaillé assez fort ? À quoi donnez-vous votre pouvoir ? À ce qui est là, sur ce qui manque et/ou sur ce que cela devrait être ?

Dans ma détermination à performer avec un effort acharné pendant de nombreuses années, je ne réalisais pas à quel point le fait de porter mon attention sur ce qui manquait, plutôt que sur ce qui était là, à retarder mon Expansion dans toutes les sphères de ma vie.

Mon cerveau était en continuelle ébullition (hamster qui roule) à essayer d’anticiper différents scénarios, ce que j’avais fait ou n’avais pas fait, ce que j’aurais dû faire ou ne pas faire, etc. Bref, c’était un feu roulant de pensées et un cercle vicieux de questionnements sans fin.

J’allais me chercher des formations, je m’entourais de gens hyper compétents, je travaillais de façon acharnée tous les jours de la semaine et parfois la fin de semaine. Je croyais faire tout ce que je pouvais pour réussir et être la meilleure dans TOUT ce que je faisais. De cette façon, j’étais loin de me douter que j’étais en train de m’épuiser et que je me créais des attentes de résultats. Selon moi, c’était impossible que cela ne fonctionne pas à mon goût et selon mes attentes.

Par le fait même, en portant mon attention sur les manques, je les perpétuais et je n’avais donc pas l’espace disponible pour accueillir la plénitude. La plénitude en affaires se décrit par les opportunités d’affaires, un nouveau contrat, un nouveau collaborateur, un nouvel employé, une nouvelle façon de faire, un nouveau marché pour un produit ou un service, une inspiration qui vous fait vibrer, qui vous allume, etc.

La plénitude se traduit aussi par un profond sentiment de gratitude qui émane de vous pour tout ce qui est manifesté concrètement dans votre entreprise, à travers vos employés, vos processus d’affaires et vos relations. C’est vous sentir « rempli » par votre travail sans la lourdeur qui vient avec l’effort acharné et le sentiment de « ce n’est pas assez ». La mise en application d’actions inspirées nécessite des efforts bien sûr, mais sans avoir ce sentiment de sacrifice par rapport à votre style de vie, votre vie familiale, sociale, financière et votre santé, entre autres.

Les attentes créent des limites pour la tête, elles sont bien souvent une source de déception et elles freinent nos inspirations qui viennent directement du cœur. Et si ne pas avoir d’attentes et se laisser guider par la clarté de nos inspirations était une autre avenue possible ? Une avenue beaucoup plus dans la joie, la légèreté, la fluidité et une expansion sans limites ?

C’est souvent lorsque nous mettons trop rapidement l’énergie sur le « comment » que nous nous déconnectons de nos inspirations uniques et à potentiel d’expansion. Dans le nouveau paradigme de neutralité en affaires, « accueillir ce qui est » veut tout simplement dire d’accueillir pleinement vos inspirations et laisser le « comment » se dévoiler au fur et à mesure ; sans rien forcer et sans attentes de temps ou de résultats, puisque les ressources sont là et déjà disponibles… elles ne sont tout simplement pas accessibles au moment précis où notre tête, guidée par nos attentes, le souhaiterait.

Par exemple, certains entrepreneurs débutent parfois un projet qui les inspire et ils sont tellement pressés d’arriver à la fin, et d’avoir toutes les réponses au « comment » de A à Z, qu’ils finissent par faire du sur place et s’accrocher dans les fleurs du tapis.

Il m’est souvent arrivé d’assister des équipes de dirigeants dans un contexte où tout l’espace était occupé par le « comment ». Dans ces circonstances, j’assistais alors à un monologue de la direction, l’équipe ressentait ainsi la pression et devenait moins interactive, moins créative et moins productive. Le cadre du projet devenait alors rigide, limité et rempli d’attentes.

Une inspiration dans la pureté du cœur, et en plein alignement avec vous tel que vous êtes maintenant, représente toujours la plus haute opportunité d’expansion. Ma tête a mis beaucoup de temps à le comprendre et mon cœur beaucoup de temps à le ressentir, mais lorsque j’ai débuté à intégrer cela, ma vie a changé sur tous les points.

Je suis consciente du fait que ce que je vous exprime ici ne peut faire aucun sens pour la tête ou pour le monde des affaires, mais qu’est-ce qu’en dit votre cœur ?

À quoi décidez-vous de donner votre pouvoir ?

Aux attentes créées par la tête ou aux inspirations du cœur ?

Hélène Savignac
helene@synaxonexpansion.com
2 commentaires
  • guylaine
    Publié à 16:55h, 28 janvier Répondre

    Superbe article!!!

    • Hélène Savignac
      Publié à 20:43h, 28 janvier Répondre

      Merci beaucoup de votre commentaires Guylaine !

Publier un commentaire